Fédération québecoise du cancer
Effets secondaires - Neuropathie périphérique

Effets secondaires – Neuropathie périphérique

Table des matières

Neuropathie périphérique

La neuropathie périphérique est le résultat des dommages aux neurones périphériques causés par les agents neurotoxiques de la chimiothérapie.

Symptômes

  • ​Sensation de picotements, de brûlure, de faiblesse ou d’engourdissement dans les mains ou les pieds.
  • Difficulté à marcher ou douleur en marchant.
  • Muscles faibles, sensibles, fatigués ou élancements douloureux.
  • Perte d’équilibre, maladresse.
  • Difficulté à ramasser des objets et à boutonner des vêtements.
  • Tremblements.
  • Douleur à la mâchoire.
  • Perte d’ouïe, acouphènes.
  • Douleur d’estomac.
  • Constipation.

Informer l’équipe de traitement s’il y a présence d’un ou de plusieurs symptômes, car un ajustement de la dose de chimiothérapie, un changement de la médication ou l’instauration d’un traitement ou d’une surveillance particulière peut s’avérer nécessaire. Il arrive parfois que ces dommages ne disparaissent pas complètement.

Conseils utiles

  • Vérifier quotidiennement, sur les mains ou les pieds, la présence de lésions insensibles.
  • Agir avec prudence dans la manipulation des objets aiguisés, chauds, froids ou dangereux.
  • À la maison, maintenir les couloirs dégagés et enlever les carpettes dans lesquelles on peut s’accrocher les pieds.
  • Si la force musculaire ou l’équilibre est diminué, se déplacer lentement et utiliser les rampes d’escalier.
  • S’il y a présence d’étourdissements, prendre le temps de balancer les jambes avant de se lever.
  • Utiliser un tapis antidérapant dans la baignoire ou la douche.
  • Porter des chaussures confortables.
  • Éviter l’eau très chaude ou très froide et, au besoin, penser à diminuer la température du chauffe-eau.
  • Éviter de consommer de l’alcool, car cela peut aggraver les symptômes.
  • Maintenir une bonne hydratation et une alimentation riche en fibres.
  • S’assurer que la température du domicile demeure tempérée, car la chaleur ou le froid extrêmes peuvent aggraver les symptômes.
  • Consulter un physiothérapeute ou un ergothérapeute si une aide technique (canne, marchette), un programme d’exercice ou du matériel adapté est requis.

https://youtu.be/Ok5e6lMFx8ohttps://youtu.be/FfbqGM26gDM

Cancer de la prostate

Dépistage - Cancer du sein

Cancer du testicule

Cancer du poumon

Cancer de la peau

Cancer colorectal

#toutesles8minutes popup

Le cancer est l’épidémie d’aujourd’hui.

Il est temps pour le gouvernement d’agir. C’est urgent.