Fédération québecoise du cancer
Chirurgie | Préparation à une chirurgie

Chirurgie | Préparation à une chirurgie

Table des matières

Chirurgie | Préparation à une chirurgie

Les informations ci-dessous décrivent un portrait général de la préparation à une chirurgie, que celle-ci soit oncologique ou non. Cependant, les procédures décrites peuvent différer d’un milieu de soins à un autre.

Types d’anesthésie

Une chirurgie peut être réalisée dans le bureau du médecin, en consultation externe à l’hôpital ou dans une salle d’opération. Elle peut être pratiquée sous différents types d’anesthésie :

1- Locale 

Type d’anesthésie temporaire qui permet d’engourdir une zone spécifique du corps afin que la chirurgie ne cause pas de douleur. Le principe est de bloquer temporairement la conduction nerveuse dans une zone précise, pour empêcher les sensations douloureuses. Plusieurs prélèvements ou biopsies peuvent être réalisés de cette façon.

2- Loco-régionale 

Type d’anesthésie qui consiste à arrêter de manière temporaire la transmission des messages nerveux dans une zone du corps afin d’y pratiquer une intervention chirurgicale. Le principe est d’injecter des anesthésiques locaux au voisinage d’un nerf, d’un groupe de nerfs ou de la moelle épinière pour insensibiliser une région du corps. La personne ne ressent plus rien dans la partie du corps visée, mais reste dans un état de conscience.

3- Générale

Type d’anesthésie qui amène un état comparable au sommeil. Elle est produite par l’injection de médicaments dans le sang (perfusion intraveineuse) ou par la respiration. Ainsi, l’anesthésie générale fait perdre conscience pendant l’intervention chirurgicale. La personne ne ressent rien et n’a aucun souvenir. Le réveil est progressif et généralement en douceur.

Le type de chirurgie effectué, le type d’anesthésie utilisé et l’état de santé global de la personne déterminent le choix d’une chirurgie d’un jour avec retour à la maison le jour même ou avec hospitalisation. Cette dernière peut-être de très courte durée, soit de un à deux jours ou plus longue, d’une à deux semaines et plus.

Le chirurgien et l’équipe de soins renseignent sur les sujets suivants :

  • Ce qui se passe avant la chirurgie et comment se préparer à l’intervention;
  • Comment se déroule l’intervention et la durée prévue de celle-ci;
  • Le type d’anesthésie qui sera utilisé;
  • Les effets possibles à la suite de l’intervention, le genre de suivi nécessaire et la durée probable de la convalescence;
  • Les principaux risques associés à l’intervention.

Divers tests et examens sont fréquemment demandés par le chirurgien avant une chirurgie. Ces examens dépendent de la chirurgie à effectuer, de l’état de santé de la personne et de ses antécédents médicaux. L’anesthésiste peut également exiger des examens.

ATTENTION!

Que la chirurgie se réalise en chirurgie d’un jour ou avec hospitalisation, il est recommandé afin de prévenir les complications :

  • De cesser de fumer (idéalement 6 semaines avant la chirurgie) : la nicotine retarde la cicatrisation et augmente les risques d’infection des poumons;
  • Diminuer ou arrêter la consommation d’alcool : certains médicaments pris avec l’alcool causent des effets indésirables;
  • Cesser les produits naturels deux semaines avant la chirurgie. 

Temps d’hospitalisation

Chirurgie d’un jour 

Lorsque la chirurgie se réalise en chirurgie d’un jour avec retour à la maison le soir même, une rencontre téléphonique ou en personne est réalisée avec une infirmière. Celle-ci recueille les informations pertinentes au dossier, offre un enseignement personnalisé sur la chirurgie à venir et la période postopératoire (après l’opération). Elle s’assure aussi que tout soit prêt pour le jour de la chirurgie. Si des examens sont nécessaires, ils seront effectués lors de cette rencontre ou dans les jours qui suivent en fonction de la date prévue de la chirurgie. Des consignes de préparation préopératoire telles que la période de jeûne demandée ou la prise de médicaments seront données. Parfois, un guide d’enseignement sur la chirurgie peut être remis.

La veille de la chirurgie (le vendredi si la chirurgie est prévue le lundi), un appel téléphonique informera la personne de l’heure présumée de la chirurgie et de l’heure à laquelle elle doit se présenter au département de la chirurgie d’un jour. Le jour de la chirurgie, la personne se présente à l’heure dite et devra généralement être à jeun (consignes précises à vérifier). Elle devra avoir suivi les consignes de préparations telles que la douche ou le bain, le retrait du maquillage et du vernis à ongle de même que la prise de médicaments s’il y a lieu. Une infirmière se chargera des derniers préparatifs avant la chirurgie.

Après la chirurgie, la personne retourne en salle de chirurgie d’un jour pour un temps variable de recouvrement. Une infirmière prendra ses signes vitaux régulièrement et s’assurera de la bonne récupération à court terme. Souvent le chirurgien fera une visite pour donner des informations sur la tenue de la chirurgie et précisera les consignes de convalescence et de suivi postopératoire.

Lors du retour à la maison, la personne opérée devra être accompagnée et l’accompagnateur ou une autre personne devra rester avec la personne opérée jusqu’au lendemain matin afin d’assurer sa sécurité.

Chirurgie avec hospitalisation 

En général, la préparation préopératoire d’une chirurgie avec hospitalisation se réalise sur une unité de soins préopératoire. Une infirmière réalisera une collecte de données et offrira un enseignement personnalisé. Les examens demandés de même que les consultations médicales avec d’autres spécialistes, au besoin, seront également réalisés lors de cette journée de préparation. Des consignes préopératoires orales ou écrites et les guides d’enseignement sur la chirurgie si disponibles, seront remis lors de cette journée. Il arrive parfois que la personne doive se présenter sur deux jours si plusieurs examens ou consultations sont nécessaires. Le but de cette procédure est que la personne soit prête à subir la chirurgie de façon optimale et sécuritaire. 

La veille de la chirurgie (le vendredi si la chirurgie est prévue le lundi), un appel téléphonique informera la personne de l’heure à laquelle elle doit se présenter au département de soins préopératoires ambulatoires.

Le matin de la chirurgie, la personne doit se présenter à l’heure prévue et elle sera prise en charge par une infirmière qui assurera les derniers préparatifs. Elle devra être à jeun (consignes précises à vérifier) et avoir suivi les consignes de préparations telles que la douche ou le bain, le retrait du maquillage et du vernis à ongle, la préparation intestinale s’il y a lieu, de même que la prise de médicaments si prescrits.

En prévision de l’hospitalisation, la personne doit préparer une petite valise bien identifiée à son nom pour ses effets personnels. À cet effet, il faut suivre les consignes données par le personnel infirmier quant aux articles recommandés à apporter.

La période de temps passée au bloc opératoire avant de retourner à la chambre en postopératoire peut être très variable et souvent beaucoup plus longue que le temps présumé de la durée de l’opération. En effet, au temps opératoire, il faut ajouter le temps de l’installation de l’anesthésie, le temps de recouvrement à la salle de réveil et l’attente difficilement contrôlable que le lit qui doit accueillir la personne opérée soit prêt à la recevoir. 

ATTENTION!

Que la chirurgie se réalise en chirurgie d’un jour ou avec hospitalisation, il est primordial d’informer le personnel infirmier des unités préopératoires de tout changement dans l’état de santé et de toute modification dans la médication qui survient entre la journée de préparation et la journée de l’opération.

Rencontrer le chirurgien après l’opération

Pour les proches, la période opératoire est source d’inquiétude et plusieurs souhaitent avoir des nouvelles dès que possible. Il arrive souvent que les chirurgiens rencontrent les proches après la chirurgie. Afin d’obtenir une rencontre avec le chirurgien, il est recommandé d’en faire la demande directement à celui-ci. Si cela est possible, il expliquera la procédure et l’heure approximative d’une rencontre après l’opération.


Sources :

Guide d’accompagnement et d’enseignement conçu pour les patients devant subir une chirurgie, CHU de Québec

L’anesthésie locale

L’anesthésie loco-régionale

Information médicale sur l’anesthésie

Cancer de la prostate

Dépistage - Cancer du sein

Cancer du testicule

Cancer du poumon

Cancer de la peau

Cancer colorectal

#toutesles8minutes popup

Le cancer est l’épidémie d’aujourd’hui.

Il est temps pour le gouvernement d’agir. C’est urgent.